Les métiers de la santé en France

Selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un système de santé est un ensemble d’institutions, de ressources, d’organisation et de professionnels réunis autour d’un seul et même objectif : promouvoir, améliorer et entretenir la santé de la population. Le système de santé français fait partie des plus complexes au monde. Pour cette raison, notre équipe Page Personnel Santé vous en explique le fonctionnement et vous présente les métiers phares du secteur, pour toujours mieux vous accompagner dans vos projets de recrutement comme dans votre recherche d’emploi.

Pourquoi collaborer avec Page Personnel Santé ?

 

Un interlocuteur
unique

 

Une expertise
métier avérée

 

L’ambition de
recrutements durables

Les top jobs du secteur de la Santé

Quelles sont les responsabilités clés des postes phares du secteur ? A quels salaires les professionnels peuvent-ils prétendre ? Quelles sont les évolutions possibles ? Les compétences les plus recherchées actuellement ? Retrouvez toutes ces informations dans nos fiches métiers dédiées à l’emploi dans le secteur de la Santé.

Découvrez les rémunérations des métiers du secteur Medical Devices:

Les composantes du système de santé en France

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la santé publique est une priorité de l’État français. En tant que service public, elle se doit d’offrir l’accès aux soins à toutes et tous. Renforcée avec l’industrialisation, la médecine du travail et la protection du travailleur, la santé est un droit inhérent à l’individu.  

En France, les composantes du système de santé français sont les autorités de l’État. Elles ont pour rôle de déterminer les critères d’une bonne santé, de décider des programmes de recherche, d’autoriser ou non la mise sur le marché d’un nouveau médicament ou d’un produit de santé.  

Les acteurs et le pilotage du système de santé  

En France, le système de santé repose sur quatre principaux acteurs : les professionnels de la santé, les administrateurs, les acteurs publics et les patients. 

Les professionnels de la santé  

Les médecins, les pharmaciens, les sage-femmes, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes et les pédicures-podologues sont regroupés au sein d’un ordre de professionnels de la santé. Ces sept catégories de professionnels de la santé ont une fonction de représentation de la profession et une mission de service public : ils permettent la prestation de soins. 

Les organismes administrateurs  

Les administrateurs encadrent les prestations de soins. Ils agissent à différentes échelles sur le territoire français.  

À échelle nationale 

Le Ministère des Solidarités et de la Santé définit les politiques de santé publique. Au niveau national, il intervient dans le financement et l’organisation de l’offre sanitaire et médico-sociale. Le Ministère des Solidarités et de la Santé est chargé d’accomplir différentes missions telles que le pilotage et la mise en œuvre des politiques de santé publique ; la supervision de l’ensemble des établissements de soins et la formation des professionnels de santé ; le financement des établissements sanitaires et la maîtrise des coûts de la santé. 

En dehors du Ministère de la Santé Publique, il existe de nombreux autres organismes administrateurs de la santé publique en France comme l’Agence de la Biomédecine (ABM), l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM), l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES), l’Établissement Français du Sang (EFS), la Haute Autorité de Santé (HAS) 

À échelle régionale 

En collaboration avec les autorités compétentes, les Agences Régionales de Santé (ARS) déclinent les politiques nationales pour les adapter aux spécificités démographique, épidémiologique ou géographique de leur région. Les ARS ont deux missions principales : mettre en œuvre la politique de santé en matière de prévention et organiser l’offre de services de santé pour garantir l’efficacité du système. 

Les acteurs publics  

Les organismes de protection sociale de la Sécurité Sociale, les mutuelles, les sociétés d’assurances, les institutions de prévoyance ou encore l’aide sociale sont des acteurs publics qui assurent l’accès aux prestations de soin. 

Les patients  

En France, les citoyens paient des cotisations sociales et des impôts qui leur permettent de financer la prestation de soins. Engagés dans une association de patients, les Français influencent les décisions en matière de santé publique. Par exemple, une association de patients dans le domaine de la qualité de la santé et de la prise en charge des malades a pour rôle de défendre les droits des personnes malades et des usagers du système de santé. 

L’organisation des soins  

La santé publique 

En France, le centre de référence en matière de santé publique s’appelle Santé publique France. Sous la tutelle de l’État, cette agence d’expertise scientifique a pour mission principale d’améliorer et de protéger la santé des citoyens français. Pour cela, Santé publique France réalise trois actions à échelle nationale. Elle assure la surveillance du territoire pour anticiper les risques sanitaires et informer les autorités compétentes. Santé publique France conçoit des stratégies de prévention et de promotion de la santé pour informer la population.  

Les soins ambulatoires 

Aussi connus sous le nom de soins de ville, les soins ambulatoires désignent les actes médicaux réalisés dans les cabinets médicaux, les dispensaires, les centres de soins, les actes d’analyse en laboratoire ou encore les consultations dans les centres hospitaliers. Les soins ambulatoires sont réalisés par les professionnels de santé médicale et pharmaceutique tels que les infirmiers, les orthophonistes, les chirurgiens-dentistes ou encore les sage-femmes. 

Les soins hospitaliers 

Dans les hôpitaux publics ou privés, les soins hospitaliers comprennent l’ensemble des services fournis pendant le séjour d’un patient comme les actes médicaux et chirurgicaux, mais aussi l’hébergement et la nourriture. Dans un hôpital du secteur privé, les soins hospitaliers comprennent les honoraires des praticiens perçus lors d’une hospitalisation complète. Tandis que dans les hôpitaux publics, les consultations externes ne font pas partie des soins dits hospitaliers. 

Les soins d’urgence 

En France, les services d’urgences tels que le SAMU (Services d’Aide Médicale Urgente) ou le SMUR (Services Mobiles d’Urgence et de Réanimation) prennent en charge les besoins de soins immédiats et susceptibles d’engager le pronostic vital d’une personne. Les soins d’urgence sont disponibles en continu, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, quels que soient l’endroit et les circonstances. Les citoyens français ont accès aux soins d’urgence en composant le numéro 17 pour la police ou 18 pour les pompiers. 

Les soins de longue durée 

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les structures pour personnes en situation de handicap comprennent des USLD, autrement dit, des Unités de Soins de Longue Durée. Destinées à un public fragile en raison d’un état de santé grave et sur de longs séjours, elles ont pour mission principale d’apporter un accompagnement aux gestes de la vie quotidienne et une prise en charge totale des soins hospitaliers. 

Les principaux défis du système de santé français   

Un système de santé doit pouvoir s’adapter aux enjeux démographiques, épidémiologiques et sociétaux. Tel est le cas pour tous les pays du monde entier et la France n’échappe pas à cette règle. Aujourd’hui, dans le contexte sanitaire et économique que nous connaissons, notre système de santé doit reposer sur ces principes de redistribution et de solidarité pour répondre aux grands défis de demain.  

Garantir la solidarité  

La coordination entre les acteurs de la santé est le garant d’un accompagnement de soin complet et adapté à tous les patients. D’après la loi, c’est le médecin généraliste qui doit jouer le rôle de pivot entre les différents secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux. Il a légalement la responsabilité « d’orienter ses patients » et de « s’assurer de la coordination des soins nécessaires à ses patients. » Ce rôle complexe est difficile à assumer. C’est pourquoi le système de santé français encourage le développement de maisons de santé et de centres de soins pour enrichir le réseau et mettre en place des parcours de santé plus efficaces pour les patients. 

Utiliser le numérique  

Depuis quelques années déjà, le numérique est en train de transformer le système de santé français. Il permet de responsabiliser davantage les patients. Véritables acteurs de leur suivi médical, ils peuvent s’impliquer dans le suivi de leur maladie grâce aux avancées technologiques. Le travail des professionnels de santé est facilité par l’utilisation d’outils numériques comme les consultations à distance ou les dossiers médicaux électroniques. Enfin, le numérique s’installe dans les administrations et les organismes payeurs sous la forme d’outils de régulation dans le traitement des données. La technologie numérique doit poursuivre son cheminement pour améliorer le système de santé en France. 

Faire de la prévention  

La prévention fait partie intégrante d’un système de santé. Elle permet de protéger la population et de limiter les coûts liés à la prise en charge médicale des patients. Pourtant, le budget consacré aux différentes actions reste faible. En Europe, il représente 3 % du budget total dédié à la santé contre moins de 2 % en France. Le gouvernement français a mis en place une stratégie nationale de santé 2018-2022 accompagné d’un budget de 400 millions d’euros sur cinq ans. Cette politique sanitaire vise à mettre en place des actions de prévention en ciblant particulièrement le tabagisme, l’addiction à l’alcool, les risques psychosociaux au travail ou encore le dépistage du cancer du col de l’utérus. 

Accompagner l’évolution des pathologies 

Nous vivons plus longtemps, mais cela ne veut pas dire que nous vivons mieux. L’allongement de la durée de vie s’accompagne d’une augmentation du nombre de situations de dépendance physique et psychique. Dans une étude menée par la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES), nous observons une progression des cinq pathologies chroniques : le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires, respiratoires et psychiatriques. Aujourd’hui, près d’une personne sur 5 est concernée par l’une de ces maladies. Pour faire face à cette évolution de l’état de santé des Français, le système de santé mise sur le développement de campagne de prévention pour limiter les dépendances liées à la consommation d’alcool, de tabac, de sucre ou encore de matières grasses qui nuisent à la santé de tous et toutes.  

Réduire les inégalités médicales 

Selon une étude menée par l’Insee en 2017, près de 5,3 millions de Français vivent dans une région rurale ou un quartier sensible où l’accessibilité aux soins médicaux est 2,5 fois inférieure à la moyenne annuelle par habitant. En effet, ces zones géographiques manquent d’attractivité pour les professionnels de la santé comme les médecins généralistes et les infirmiers. Pour réduire ces inégalités médicales, le gouvernement français a développé trois actions principales comme la création d’un contrat d’engagement de service public sous la forme d’une allocation mensuelle versée aux étudiants qui s’engagent à s’installer dans un désert médical, l’encouragement à la création de maisons de santé et à la consultation à distance. 

Les métiers du système de santé

En France, le secteur de la santé est un employeur très important. Au 1er janvier 2017, il regroupait près de 2,23 millions de professionnels, dont 223 500 médecins et 660 500 infirmiers. Le secteur de la santé renferme près de 200 métiers différents. Ce nombre ne cesse d’augmenter car les métiers se diversifient pour suivre les tendances actuelles en matière de médecine à domicile et de nouvelles technologies.  

  • Cadre de santé : gestionnaire, encadrant et enseignant, le cadre de santé coordonne les équipes et les activités médicales, assure le suivi administratif et budgétaire, développe les protocoles de soins d’hygiène et participe aux projets mis en place par l’établissement de santé.  
  • Coordinateur de parcours en santé : il établit, organise et assure l’optimisation de la prise en charge médicale d’une personne dans un parcours de soin. En ce sens, il est un soutien pour les médecins généralistes chargés de coordonner la réalisation d’une démarche pluridisciplinaire. 
  • Secrétaire médical : premier interlocuteur du patient et véritable assistant des médecins, le secrétaire médical accueille les malades, répond au téléphone, gère les agendas, prépare le compte-rendu des consultations, examens ou interventions chirurgicales et participe à la gestion du cabinet médical. 
  • Ingénieur en système d’information : le système de santé français repose sur un système d’information entre les médecins, les administrateurs et les organismes financiers. L’ingénieur en système d’information a pour mission principale de garantir la sécurité et la fiabilité des systèmes informatiques utilisés dans le parcours de soin. 

Retrouvez la fiche de présentation détaillée de nombreux métiers de la Santé dans la section Fiches Métiers de notre site. Et si vous êtes à la recherche d’un emploi, découvrez toutes nos offres d’emploi Santé à pourvoir en France.

Notre expertise du recrutement dans le secteur de la santé

Filiale de PageGroup, Page Personnel est un cabinet d’intérim et de recrutement spécialisés. Nous intervenons dans le recrutement d’employés qualifiés, de techniciens, et de cadres de 1er niveau. Notre branche spécialisée, Page Personnel Santé, répond aux besoins spécifiques des entreprises en matière de recrutement de professionnels dans le secteur de la Santé pour des missions d’intérim, des CDD ou des CDI. 

En confiant le recrutement de vos futurs collaborateurs à Page Personnel, vous bénéficiez d’une expertise avérée, d’une analyse du marché de l’emploi en temps réel, des ressources humaines, moyens techniques et technologiques d’un grand groupe (PageGroup, c’est plus de 7 000 consultants en recrutement dans le monde) et d’une qualité de service hors norme, qui se traduit dans nos engagements. Réactivité, proximité, partenariat, innovation, responsabilité & éthique : votre satisfaction est au cœur de toutes nos actions.  

Confiez-nous vos projets pour des recrutements rapides et une réponse pertinente à vos besoins.

Nos offres d’emplois dans le secteur de la santé 

Page Personnel Santé, ce sont chaque jour de nouvelles offres d’emploi pour tous les professionnels du secteur, jeunes diplômés, candidats expérimentés ou en reconversion.  En CDD, CDI ou intérim, découvrez toutes les opportunités professionnelles proposées dans le secteur de la santé en France sur Page Personnel.  

Trouvez dès maintenant votre nouveau poste !  

Toutes les offres d’emploi sont présentées sous la forme d’une fiche de poste détaillée incluant des informations sur l’entreprise qui recrute et le type de contrat, ainsi qu’un descriptif des missions et des compétences requises pour exercer le métier en question.