Une demande d'augmentation de salaire doit être justifiée et bien expliquée. Il s’agit d’un projet mûrement réfléchi. En effet, vous ne pouvez pas simplement aller voir votre employeur et exiger une augmentation par rapport à ce que mentionnait votre contrat de travail au moment de votre embauche. Comme dans toute négociation, il faut que les deux parties en ressortent gagnantes.

La démarche doit se faire de manière positive et votre patron doit pouvoir envisager un retour sur investissement, sans quoi, vous n’aurez que peu de chances de voir votre salaire augmenter. Dans ce cas, comment demander une hausse de salaire et surtout, comment la justifier ?

Préparez minutieusement votre entretien

Après avoir longuement réfléchi, vous êtes persuadé que votre salaire net n’est pas en phase avec vos compétences ou le travail que vous fournissez pour l’entreprise dans laquelle vous travaillez ? Alors forcément, l’idée de négocier une augmentation de salaire vous a traversé l’esprit. C’est pour cela que vous avez décidé de demander un entretien avec votre employeur ou le responsable des ressources humaines. C'est une bonne initiative, seulement, vous ne pouvez pas vous y rendre sans y être préparé. Que diriez-vous face à votre supérieur durant l’entretien ? Seriez-vous suffisamment convaincant sans aucun argument à présenter ? 

Commencez par dresser une liste de toutes vos compétences et de tout ce que vous avez apporté à l’entreprise depuis que vous y travaillez. L’objectif est de rappeler à votre employeur à quel point votre efficacité lui a été utile durant toutes ces années. De cette manière, vous pourrez plus facilement justifier cette demande d’augmentation de votre rémunération.

Par ailleurs, en planifiant votre entretien, vous pourrez anticiper toutes les questions de votre employeur et surtout, fournir des arguments pertinents et plaidant en votre faveur.

Négocier son salaire n'est pas toujours simple. Il ne s’agit pas d’une simple prime sur les résultats annuels, ni d’un bonus offert pour récompenser des réalisations ponctuelles. Il s'agit d'une augmentation salariale qui impactera votre rémunération dans le temps.

Rendez-vous indispensable aux yeux de votre employeur

Dans une négociation, il y a deux parties; dans ce cas précis, votre employeur et vous. Ce que vous désirez, c’est une hausse de salaire et ce que votre supérieur veut, c’est certainement une augmentation de son chiffre d’affaires. En lui montrant que vous êtes productif, efficace et disponible, votre demande aura plus de chances d’aboutir. Négocier votre augmentation de salaire en proposant de nouveaux objectifs à atteindre peut être une bonne alternative. Cette proposition justifie d'entamer une négociation pour obtenir une évolution de votre salaire. Et pour cause, les objectifs que vous proposerez à votre employeur seront aussi bénéfiques pour vous que pour lui.

Choisissez le bon moment

Pour négocier une augmentation de salaire, vous devez choisir le moment idéal pour votre entretien. Dans certaines entreprises, cela peut être durant l’entretien annuel d’évaluation ou lors d'un rendez-vous individuel.

Mais attention, assurez-vous d’abord de la bonne santé financière de l’entreprise avant de demander une augmentation de salaire. Si vous voulez négocier durant une période où l’entreprise est au plus bas financièrement parlant, non seulement votre demande risque fort d'être refusée, mais en plus, vous aurez probablement gâché une opportunité. Il serait dommage de laisser filer une opportunité pour une question de timing mal évalué.

Prenez bien le temps de trouver le meilleur moment pour entamer vos négociations. Vous l'aurez compris, négocier son salaire, c’est tout un art. Cela nécessite une bonne préparation, sans précipitation. Il n'y a pas de règles particulières pour mener à bien une négociation salariale. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut essentiellement faire preuve de bon sens, préparer ses arguments à l'avance, choisir le meilleur moment et démontrer votre efficacité.

Et n'oubliez pas que l'annonce d'une fourchette salariale souhaitée est préférable à un montant fixe lors des négociations.

Articles les plus lus