Avec 650 000 personnes employées en France, la distribution est l’un des secteurs qui offre le plus de perspectives de carrière, quel que soit le niveau de qualification. Pour autant, les métiers et compétences recherchés évoluent pour s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs : proximité, praticité et transparence. C’est tout un secteur qui se restructure tant les modèles traditionnels ne conviennent plus aux usages.

Le point avec PageGroup, cabinet de recrutement et d’intérim spécialisés qui dévoile la dernière édition de son Étude de Rémunérations (781 métiers traités dans 24 secteurs d’activité).

En distribution : le client est roi !

L’expérience client est aujourd’hui la priorité n°1 pour 92 % des retailers. Avec l’essor de l’e-commerce, les canaux digitaux deviennent un axe stratégique pour fluidifier l’expérience d’achat, élément essentiel pour se démarquer de la concurrence. Drive, livraison à domicile, click-and-collect, nouveaux modes de paiement… : autant de possibilités offertes par le numérique pour simplifier l’accessibilité des produits et favoriser le parcours client.

Le secteur de la distribution est, en réponse aux évolutions récentes des modes de consommation et des attentes clients, à la recherche de profils qui présenteront des soft skills précises, axées sur le service et le conseil. Le mariage du digital et des points de vente physiques offre à la distribution la possibilité de revenir aux notions de proximité et de service qui font sa force, 

déclare Bertrand Bodineau, Manager Exécutif Senior chez Michael Page.

Parmi les profils les plus recherchés en 2020 : le Category Manager. Véritable magicien des chiffres, il est en charge de développer le chiffre d’affaires et la rentabilité d’une ou plusieurs gammes de produits. Avec les équipes marketing, il optimise la visibilité des produits et coordonne leur place en points de vente. Ce rôle est accessible aux jeunes cadres disposant d’une première expérience dans le marketing. Le Category Manager Junior (0 - 2 ans) peut prétendre à une rémunération allant de 50 000€ à 55 000€ en brut annuel, et viser jusqu’à 65 000€ avec 5-15 ans d’expérience.

Des concepts toujours plus innovants pour attirer de nouveaux clients

Alors que certains modèles traditionnels comme les hypermarchés peinent à trouver la formule gagnante, d’autres acteurs tirent leur épingle du jeu. À titre d’exemple, dans la distribution alimentaire, on assiste à l’ouverture de nombreux magasins de réseaux spécialisés dans les produits issus de l’agriculture biologique ou de circuits courts. Ces nouveaux modèles répondent aux besoins d’authenticité et de transparence exprimés par les consommateurs, urbains notamment, sensibles aux problématiques environnementales.

Le secteur alimentaire redistribue ses cartes et innove pour retrouver son dynamisme. Ces évolutions poussent les retailers à repenser davantage d’interactions humaines avec les clients,

constate Sacha Kalusevic, Directeur Senior chez Page Personnel.

Le Directeur de Magasin voit son rôle évoluer. En plus de mettre en œuvre la politique commerciale, gérer ses équipes et obtenir les résultats financiers permettant le développement de son enseigne, il s’implique dans la vie quotidienne de son magasin. Relationnel et fidélisation des clients sont ses mots d’ordre, il va à la rencontre des acteurs de la vie locale et construit un réseau pour fidéliser les clients. Selon la taille et l’effectif du magasin, les profils peuvent prétendre à des rémunérations entre 30 000€ et plus de 60 000€ bruts annuels.

TÉLÉCHARGEZ NOTRE ÉTUDE DE RÉMUNÉRATIONS 2020

Vous êtes en recherche d'emploi ?

Découvrez toutes les offres disponibles sur notre site.

Postulez maintenant

Vous cherchez à recruter ?

Souhaitez-vous nous faire part de vos besoins en recrutement ?

Contactez-nous

Job Match

Gagnez du temps et accédez directement aux offres d'emploi qui vous correspondent !

Téléchargez votre CV

Articles les plus lus