La crise sanitaire a agi comme un accélérateur de la digitalisation des entreprises et des marques, tendance qui s’est poursuivie en 2021 et est appelée à durer. En effet, le marché des métiers liés au digital et à l’IT est toujours aussi dynamique et demeure très favorable aux candidats du secteur. A travers l’étude de rémunérations de Page Personnel, découvrez les grandes tendances et les salaires pratiqués cette année pour les professionnels du digital et de la tech. 

Une forte sollicitation des candidats experts de l’IT

Les métiers de l’IT ont sans conteste pris une place cruciale dans l’entreprise, à la faveur du travail à distance et de la nécessité croissante d’investir les canaux digitaux. Ainsi, le rapport de force penche très fortement en faveur des candidats, qui poursuivent en moyenne entre 4 et 5 processus de recrutement simultanément.

Face à cette tension sur le marché, les recruteurs se voient obligés d’améliorer leur attractivité en revoyant à la hausse leurs grilles de rémunérations habituelles et en redoublant d’inventivité pour renforcer la Qualité de Vie au Travail (QVT) des collaborateurs. Ainsi, un expert Cybersécurité, profil largement recherché en 2021 pour sécuriser les systèmes, des applications mobiles aux sites d’e-commerce, peut espérer des rémunérations de l’ordre de 40 à 50 000 euros par an* dès le début de sa carrière, et viser des rémunérations supérieures à 90 000 euros* avec plus de cinq ans de carrière.

Le marché de l’IT fait face aujourd’hui à une pénurie de profils qui génère une fébrilité des recruteurs. Les entreprises doivent redoubler d’inventivité et d’efforts pour attirer les meilleurs. 

Sacha Kalusevic, Directeur Senior chez Michael Page Technology.

Top 5 des profils qui seront les plus sollicités en 2022 :

Jeunes diplômés, les profils « star » en 2022 :

>> Lire aussi : Qui sont les professionnels de l'IT ? 

Les profils spécialisés dans le Digital encore plus plébiscités

La transformation digitale des entreprises (déploiement du cloud, sécurisation et traitement de la data, télétravail…) fait émerger de nouvelles spécialisations pour les métiers du webmarketing : Account manager e-commerce, Bid manager, Content strategist, Lead generation manager et Product owner.

Par ailleurs, l’évolution des modes de consommation de ces derniers mois est venue catalyser les achats en ligne, obligeant de plus en plus d’entreprises à se doter d’un site e-commerce performant. Ainsi, certains métiers tirent particulièrement leur épingle du jeu : KAM/Responsable e-commerce et E-merchandiser pour mener les négociations auprès des pure players ou des marketplaces, redéfinir l’offre, gérer l’acquisition du site et l’assortiment, ou optimiser l’offre produit.

Nous notons de manière très claire que le COVID-19 a énormément accéléré les pratiques e-commerce et dynamisé encore davantage un marché du recrutement d’experts qui était déjà en tension l’année passée. Si le e-commerce était un « good to have », il est devenu une obligation, entraînant dans le même temps un besoin de compétences pour développer les activités numériques qui sont autant de leviers de croissance dans ce nouveau contexte. 

Martin Villelongue, Directeur Exécutif chez Michael Page.

Top 5 des profils qui seront les plus sollicités en 2022 : 

Jeunes diplômés : les profils « star » en 2022 :

>> Lire aussi : Métiers IT & digital, des opportunités pour les cadres en reconversion.

salaires digital marketing communication

*Les rémunérations présentées sont des rémunérations annuelles brutes fixes en euros.

Join over 80,000 readers!
Receive free advice to help give you a competitive edge in your career.