Le monde de l’Industrie évolue de deux façons : d’un côté les usines digitales qui réinventent les métiers de techniciens, de l’autre, les objets connectés à la convergence des technologies. L’édition 2019 de l’Étude de Rémunérations PageGroup revient sur l’évolution et les rémunérations des métiers d’Ingénieurs et de Techniciens.

Les tendances des métiers d’Ingénieurs et de Techniciens

Le monde de l’Industrie, tous secteurs confondus, recrute des Ingénieurs et des Techniciens à forte compétence technique. Ces compétences sont spécifiques à chaque métier mais surtout à chaque secteur. Ainsi un Technicien Méthodes dans l’industrie automobile n’aura pas besoin des mêmes compétences qu’un Technicien Méthodes dans le secteur de l’énergie.

De plus, les Techniciens voient leur métier fortement évoluer avec l’avènement des Digital Factories ou Usines Digitales. Les process deviennent connectés et intelligents grâce à des outils de supervision qui le sont tout autant. Les Techniciens développent donc de plus en plus de compétences liées à l’informatique.

Certaines spécialités deviennent pénuriques (plus d'offres que de candidats), comme les postes de techniciens SAV ou de techniciens d'études. Julien Barrois, Managing Director chez Page Personnel, nous explique pourtant leurs nombreux avantages :

Côté Ingénieurs, les objets connectés sont la grande tendance. Leur développement, de la conception au montage, nécessite la convergence de nombreuses technologies telles que la mécanique, l’électronique embarquée, le software, les capteurs, les senseurs… L’aspect ludique de ces objets constitue un attrait non négligeable pour les Ingénieurs !

Depuis quelques années, les industriels recherchent, au-delà des compétences techniques, des compétences comportementales dans les métiers de l’IngéTech. Les écoles ont su faire le nécessaire pour s’adapter et de plus en plus de cursus Ingénieurs ou Techniciens mettent l’accent sur les matières dites humaines.

Fatine Dallet, Directrice Senior, Michael Page.

Les 3 postes qui seront les plus recherchés en 2019

  • Le Technicien Bureau d'Études

Le Technicien Bureau d'Études évolue dans le secteur industriel. Il dessine les plans, conçoit et modélise des pièces en se basant sur un cahier des charges précis. Ces pièces serviront à la fabrication d’électroménagers, d’automobiles ou diverses machines industrielles. Il sera rémunéré entre 25 et 27 k€/an pour un profil junior (moins de 2 ans d’expérience), puis entre 30 et 40 k€/an pour un profil plus expérimenté (plus de 5 ans d’expérience).

  • Le Technicien SAV National

Le Technicien SAV National est garant de l’installation, de la mise en route et de la maintenance des équipements sur les sites clients. Au contact direct des clients, il participe pleinement à l’image de sérieux et de professionnalisme de la société. Jusqu’à 2 ans d’expérience, il pourra prétendre à une rémunération entre 26 et 30 k€/an, une fourchette salariale qui pourra s’élever entre 35 et 40 k€/an pour un Technicien SAV avec plus de 5 ans d’expérience.

34 % des postes de Techniciens que nous recrutons tous les ans concernent la maintenance et le SAV, métiers fortement demandés par les industriels et de plus en plus rémunérateurs.

Julien Weyrich, Directeur Senior, Page Personnel.

  • Le Responsable Maintenance/Travaux Neufs 

Le Responsable Maintenance/Travaux Neufs anime l’ensemble des opérations de maintenance : préventive, curative, prédictive et d’amélioration continue. Il pilote les budgets de maintenance et manage l’équipe de spécialistes pour optimiser la performance des installations. Un profil junior (2 à 5 ans d’expérience) sera rémunéré entre 45 et 55 k€/an, après plus de 5 ans, il pourra prétendre à un salaire entre 55 et 75 k€/an.

Tous les métiers de l'Ingénierie et leurs salaires dans notre étude de rémunérations :

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus