Anouk Mazoyer, Page Personnel

Lors du processus de recrutement, la majorité des entreprises a aujourd’hui recours aux entretiens téléphoniques pour engager un premier contact avec les candidats. Plusieurs raisons à cela : gagner du temps en faisant un premier point pour confirmer la disponibilité, les attentes et les motivations du candidat ou bien encore pallier un problème de distance lorsqu’une rencontre n’est pas possible à court terme. Pour mettre toutes les chances de votre côté lorsque votre téléphone sonnera, voici 5 conseils pratiques.

#1 Installez-vous dans un lieu calme 

Si vous recevez l’appel d’un recruteur sur votre mobile alors que vous vous trouvez dans un lieu public, sur votre lieu de travail, dans les transports ou tout endroit où vous ne serez pas à l’aise, n’hésitez pas à l’indiquer à votre interlocuteur et à lui proposer un autre rendez-vous. Ou bien, si vous pensez qu'il peut s'agir de l’appel d'un recruteur, laissez sonner afin que la personne vous laisse un message vocal. Vous pourrez alors choisir de rappeler de chez vous, au calme, avec une connexion optimale et tous les documents dont vous aurez besoin.

#2 Mettez-vous en situation d’entretien physique 

Sans aller jusqu’à enfiler votre plus beau costume ou tailleur, adoptez les mêmes attitudes que s’il s’agissait d’une discussion en face à face. La tenue vestimentaire peut jouer sur votre concentration et votre assurance. Vous vous sentirez normalement plus apte à répondre à un entretien professionnel décemment vêtu qu’en pyjama ou en jogging. Cet échange est bien souvent votre premier contact avec le recruteur, il est donc essentiel de faire une bonne impression dès les présentations.

#3  Prenez un ton convaincant

Au téléphone, votre meilleur atout pour convaincre, c’est votre voix et votre ton. Pour cet exercice, on recommande d’être bien assis ou éventuellement debout. Évitez de répondre allongé sur un lit ou étendu sur votre canapé car le relâchement est perceptible dans la voix et vous risqueriez de laisser paraître une certaine nonchalance. Soyez dynamique tout en veillant à ne pas parler trop vite. Faites des pauses pour donner du rythme à votre discours et variez le volume de votre voix afin de capter l’attention de votre interlocuteur, en insistant, par exemple, sur les éléments clés de votre CV.

#4 Préparez-vous !

A l’instar d’un entretien physique, vous ne pouvez attendre l’appel du recruteur sans une certaine préparation. Ayez à portée de main les documents sur lesquels jeter un œil à tout moment : votre CV et votre lettre de motivation, le détail de l’offre d’emploi à laquelle vous avez répondu, votre grille de suivi de vos candidatures ou tout autre support que vous avez pu créer. Si vous avez des questions sur le poste ou l’entreprise, c’est le moment d’interroger le recruteur. De la même manière qu'il vous contacte de son côté pour vérifier vos expériences professionnelles, vous êtes en droit de vous assurer que le poste présenté dans l’annonce correspond bien à celui que vous imaginiez.

#5 Soignez votre conclusion 

La fin d’entretien est l’occasion non seulement de remercier le recruteur, mais aussi de vous renseigner sur les prochaines étapes. Soignez vos dernières phrases car ce sont elles qui resteront dans la tête de votre interlocuteur une fois la conversation terminée. A la fin de cette première étape, n’hésitez pas à envoyer un mail de remerciement pour renouveler votre motivation.

A la suite de votre entretien téléphonique vous avez décroché un entretien physique ? 

Félicitations ! Retrouvez nos conseils pour réussir sereinement votre entretien d'embauche et faire la différence.  

Articles les plus lus