Puisque les missions bénévoles permettent de progresser tant sur le plan humain, individuel, que sur le plan professionnel, il est important de bien les retranscrire dans un CV, d’en faire de réels atouts pour se démarquer.

Où et comment les faire apparaître? Dans la rubrique « expériences », en lui donnant la valeur d’un stage, ou simplement dans la rubrique « divers – centres d’intérêt » lui accordant alors une valeur moins prépondérante?

Cala dépend de l’expérience en question, de votre rôle au sein de l’organisation ou de l’association.

Sur votre CV, ce sont surtout les compétences, transposables à l’entreprise qui sont pertinentes, celles qui parleront au recruteur : gestion de projet(s), management d’équipe, informatique (développement de site web), communication (mise en place/promotion d’un évènement), comptabilité (trésorerie), achats, juridique…). Ce sont ces compétences qu’il faut faire valoir. Votre expérience vous a également permis d’acquérir de nombreuses qualités appréciées dans le monde professionnel? Adaptabilité, prise d’initiatives, travail en équipe, ouverture d’esprit, réactivité… Mettez-les en avant dans votre lettre de motivation par exemple et évoquez votre expérience en entretien pour les illustrer par des exemples concrets.

Si l’apport professionnel de votre expérience est minime ou en désaccord avec le poste que vous convoitez ou votre secteur d’activité, il peut être judicieux de ne pas trop la mettre en avant.

Articles les plus lus