Entre salaire de base, éléments annexes, primes, indemnités de fin de mission ou indemnités compensatrices de congés payés, le calcul du salaire en intérim peut parfois poser question. Quelques clés pour une estimation de salaire réussie !

Les principaux éléments du salaire en intérim

Lorsque vous effectuez une mission, le principe d’égalité de traitement inscrit dans le code du travail garantit que votre salaire en intérim ne peut être inférieur à celui que percevrait un salarié de l'entreprise utilisatrice de même qualification, occupant un poste équivalent, après période d'essai.  

La rémunération en intérim qui apparaît sur le bulletin de paie renferme plusieurs éléments, qui viennent s’ajouter au salaire de base calculé sur la base d'un taux horaire ou journalier.

Les primes propres à l’entreprise (vacances, 13ème mois, ….), ou liées au poste de travail (prime de risque, de froid, …) et les primes de résultat sont ainsi à prendre en compte. S’y ajoutent éventuellement le remboursement des repas ou des frais de transport, qui sont à intégrer dans vos calculs lorsque vous réalisez votre estimation de salaire.

Seules les primes d’intéressement et/ou de participation aux bénéfices ne sont distribuées qu’aux salariés permanents des entreprises utilisatrices et ne peuvent être versées aux salariés intérimaires.

Indemnité de fin de mission et Indemnité compensatrice de congés payés : deux spécificités du salaire en intérim

  • Indemnité de fin de mission (IFM)

Lorsque votre mission arrive à son terme, une indemnité de fin de mission vous est versée sur le dernier bulletin de paie (solde de tout compte en fin de mission). Celle-ci a pour objectif de compenser la précarité associée au contrat de travail signé avec l’entreprise de travail temporaire. La date de versement peut varier en fonction des calendriers d’envoi des relevés d’heures et de versements en place dans l’agence de travail temporaire qui vous a détaché. La valeur de l’indemnité de fin de mission équivaut à 10% du salaire brut perçu sur la période de votre mission d'intérim.

Il existe quelques réserves au versement de l’indemnité de fin de mission. Celle-ci n’est pas versée par l’entreprise de travail temporaire si : 

  1. vous intégrez l’entreprise cliente en CDI suite à votre mission, 
  2. votre contrat de travail en intérim est rompu pour faute grave
  3. vous mettez un terme à votre mission avec l’agence de travail temporaire de façon anticipée, 
  4. vous refusez la mise en œuvre de la " souplesse " prévue au contrat de travail
  • Indemnité compensatrice de congés payés (ICCP)

Il n’est pas possible de prendre des congés payés pendant une mission d’intérim. En contrepartie, l’intérimaire perçoit en fin de mission une indemnité compensatrice de congés payés. Le montant de cette indemnité correspond elle aussi à 10% de la rémunération totale brute perçue pendant la mission d'intérim. A la différence de l’IFM, l'ICCP est due en toute circonstance.

Quand est-on payé en intérim ?

Chez Page Personnel, les périodes de paie sont clôturées le dernier jour de chaque mois. Vos relevés d’heures sont la base de calcul de votre salaire intérim, il est donc primordial de les faire valider dans les temps.

La paie intérim est versée en deux fois : par acompte automatique le troisième jour ouvré du mois suivant le mois travaillé, et par versement du solde le 11 du mois, dans le respect du calendrier communiqué aux intérimaires.

Cependant vous pouvez bénéficier d’acomptes sur demande au cours du mois. Le tableau ci-après récapitule les jours exacts de versements, aucune autre date ne pourra être envisagée : consultez ici le calendrier 2019.

Comment sont payés les jours fériés en intérim ?

Vous bénéficiez de jours fériés payés, sans condition d’ancienneté, si ceux-ci sont payés aux salariés permanents de l’entreprise, et que vous êtes en mission au moment du jour férié. Si le jour férié se situe entre deux missions ayant lieu au sein de la même entreprise, son paiement est également dû.
Lorsque l'entreprise utilisatrice accorde un pont rémunéré non récupérable à ses salariés permanents, vous en bénéficiez dans les mêmes conditions, de même si le pont est récupérable ultérieurement, mis à part dans le cas où la récupération imposée se situe en dehors de la période de votre mission. Dans ce cas spécifique, le paiement de ce jour chômé ne sera pas dû.

Toutes nos offres d'emploi en intérim et CDD

Page Personnel, cabinet de recrutement & intérim, est à l'écoute de vos ambitions. Bénéficiez de l’expertise et du savoir-faire de nos consultants pour faire évoluer votre carrière ! Nos intérimaires sont séléctionnés pour des missions personnalisées en adéquation avec leurs compétences, et bénéficient d'un suivi et d'un accompagnement de qualité.

Recherche d'emploi en intérim

Recherchez votre futur emploi parmi des milliers de postes à pourvoir !
Toutes nos offres en intérim

Envoyez-nous votre CV

Déposez votre CV et laissez nos consultants vous contacter dès qu'une nouvelle mission en intérim correspond à votre profil.
Je dépose mon CV

Articles les plus lus