Selon le baromètre Bpifrance, 83 % des PME-ETI rencontrent des difficultés de recrutement et 72 % d’entre elles estiment que ces difficultés sont un frein à leur croissance. Dans ce contexte, où certains postes restent vacants, les métiers des Ressources Humaines prennent, plus que jamais, une dimension stratégique. Comment identifier et attirer les meilleurs candidats ? Comment fidéliser les salariés de l’entreprise et les accompagner dans leurs évolutions et parcours professionnel ? La fonction RH se réinvente pour donner un nouveau souffle à l’expérience candidat et collaborateur.

C’est ce qui ressort de l’Étude de rémunérations 2020 de PageGroup, qui présente les grandes tendances de rémunérations de 781 métiers, au sein de 24 secteurs.

Attirer des talents RH dans un contexte où le candidat est de plus en plus exigeant

L’évolution du marché de l’emploi impacte de plein fouet les métiers des ressources humaines. L’enjeu est de taille pour les fonctions RH car c’est à elles qu’il incombe d’attirer, de recruter (et retenir) les meilleurs potentiels pour assurer le développement et la compétitivité des entreprises.

Dans ce contexte, le Chargé de recrutement se retrouve en première ligne et s’impose comme un acteur majeur de la fonction RH. En effet, le sourcing des candidats, la gestion du vivier de talents, l’élaboration des fiches de poste (en lien étroit avec les équipes opérationnelles) et le recrutement sont des enjeux clés pour s’assurer de disposer des bonnes ressources en interne.

C’est d’ailleurs l’un des profils les plus recherchés pour 2020. En début de carrière, il pourra prétendre à un salaire situé entre 30 et 35 000€ bruts annuels. Avec plus d’expérience (5 à 10 ans), la rémunération peut atteindre les 45 000 € annuels.

Le recrutement de nouveaux collaborateurs est un véritable challenge pour les entreprises. Le chargé de recrutement a un rôle stratégique pour répondre aux enjeux d’acquisition des talents. C’est lui qui est aux manettes pour trouver les potentiels dont l’entreprise a besoin pour se développer, se transformer et conquérir de nouvelles parts de marché. Et sous l’effet d’un marché en forte croissance, c’est un poste qui devient lui-même pénurique ! ,

note Mathilde Martin, Practice Manager en charge de la division RH chez Page Personnel.

La fonction RH au cœur de la stratégie d’entreprise

75 % des candidats déclarent être attentifs aux engagements sociaux et sociétaux des structures qu’ils rejoignent. Ce chiffre témoigne bien du changement à l’œuvre sur le marché de l’emploi : le salaire n’est plus un argument suffisant pour convaincre et fidéliser. Les candidats sont sensibles à la culture de l’entreprise (ses missions, ses engagements, l’environnement de travail proposé, …) et veillent à ce qu’elle soit en adéquation avec leurs propres systèmes de valeurs. Pour en savoir plus, consultez notre article que souhaitent les candidats en recherche d'emploi ?

Face à des candidats de plus en plus exigeants, et volatiles, il est du ressort des fonctions RH de soigner la marque employeur. Il s’agit d’un formidable levier pour se démarquer de la concurrence et fidéliser les talents. Les RH voient donc se transformer leurs méthodes de recrutement. Le candidat « idéal » n’est plus uniquement celui qui coche les cases avec ses compétences techniques. On recherche désormais des personnalités qui sauront s’intégrer et embrasser la culture de l’entreprise. D’ailleurs, 52 % des DRH accordent aujourd’hui davantage d’importance aux softs skills qu’aux hard skills, preuve que le paradigme est en train de changer,

analyse Nicolas Blettner, Practice Manager en charge de la division RH chez Michael Page.

Ces réflexions sont au cœur de la stratégie d’entreprise et souvent portées au plus haut niveau de la Direction. Ainsi, la rémunération de Directeur des Ressources Humaines atteint 85 à 100 000€ annuels pour les profils avec 5 à 10 ans d’expérience. Les plus seniors, avec plus de 15 ans d’expérience, pourront voir leur salaire évoluer jusqu’à 200 000€ en fonction du périmètre géré et du chiffre d’affaires de l’entreprise. 

Le DRH est souvent assisté dans ses relations avec les instances du personnel et les partenaires sociaux par le Responsable des Affaires Sociales, dont le salaire se situe aussi dans le top 3 des profils les mieux rémunérés à 5-10 ans d’expérience. Ce cadre est chargé de la stabilité du climat social et de l’application du droit du travail. Avec une formation en droit social, il sera rémunéré entre 65 et 75 000€ annuels.

Vous cherchez un emploi dans les Ressources Humaines ? Retrouvez toutes nos offres d'emploi ici !

TOP 3 des métiers & profils RH les plus recherchés en 2020

TOP 3 des salaires jeunes diplômés pour les métiers RH en 2020

TÉLÉCHARGEZ NOTRE DERNIÈRE ÉTUDE DE RÉMUNÉRATIONS

CONTACT PRESSE

Pour être mis en relation avec un expert du recrutement et disposer d’un éclairage sur les évolutions du marché de l’emploi, contactez notre agence Elan-Edelman.

Vous êtes en recherche d'emploi ?

Découvrez toutes les offres disponibles sur notre site.

Postulez maintenant

Vous cherchez à recruter ?

Souhaitez-vous nous faire part de vos besoins en recrutement ?

Contactez-nous

Job Match

Gagnez du temps et accédez directement aux offres d'emploi qui vous correspondent !

Téléchargez votre CV

Articles les plus lus