Tout comme leurs occupants, les bâtiments respirent, vieillissent, se transforment, consomment de l’énergie et en rejettent. Ils deviennent de plus en plus connectés et intelligents : l’ère du « Smart Building » s’installe doucement. L’Étude de rémunérations de PageGroup note l’impact de cette évolution sur les métiers du secteur.

Les tendances des métiers du secteur du Facility Management

Les Smart Buildings nécessitent l’intégration de solutions actives et passives de gestion énergétique afin d’optimiser la consommation mais également à favoriser le confort et la sécurité des utilisateurs du bâtiment. Mais cela ne s’arrête pas à la gestion énergétique, les bâtiments intelligents sont également des exemples en termes de gestion de la sécurité, de la connectivité internet, de l’implémentation d’objets connectés et de BIM (Building Information Modeling ou Modélisation des Données du Bâtiment) Management.

Sur ce marché d’avenir, les entreprises se mettent en ordre de marche pour répondre à ces nouveaux défis : recrutement d’équipes techniques, acquisition de nouveaux outils de gestions du bâtiment mais aussi digitalisation des métiers.

« Nous constatons une adaptation progressive de ces métiers qui, même si elle a été initiée très récemment, n’est pas encore valorisée sur le package rémunération. Les rémunérations des métiers liés aux Services Généraux, au Facility Management ou à la Maintenance restent stables » explique Frédéric Rei, Directeur Senior chez Page Personnel.

Les 3 postes qui seront les plus recherchés en 2019

Les compétences du Technicien de Maintenance CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation)sont multiples : expertise technique, conseil, reporting... À celles-ci s'ajoutent un rôle important de relation clients et la maîtrise des nouvelles technologies (GMAO, GTB, GTC...) ainsi qu’une habilitation électrique. Avec une expérience de 0 à 2 ans, il sera rémunéré entre 26 et 28k€/an. Un profil plus senior avec 5 à 15 ans d’expérience pourra prétendre à une fourchette salariale entre 32 et 36k€/an.

Le Facility Manager ou Gestionnaire Technique est garant des conditions de travail des salariés rattachés à un site. Pour cela, il veille au bon respect des normes d'hygiène et de sécurité, à la maîtrise des coûts tout en optimisant l’environnement de travail. La fourchette de rémunération s’élève entre 34 et 38k€/an pour un profil junior (0 à 2 ans d’expérience) et entre 45 et 55k€/an pour un profil de plus de 5 ans d’expérience.

L'Ingénieur Efficacité Énergétique est garant de la consommation d'énergie ou d'intégrer les énergies renouvelables du bâtiment. Il travaille en étroite collaboration avec les Maîtres d'Ouvrage pour minimiser la consommation énergétique de l’édifice. Le salaire d’entrée pour un junior (entre 0 et 2 ans d’expérience) s’élèvera entre 32 et 36k€/an, pour un profil  plus expérimenté avec 5 à 15 d’expérience, la rémunération pourra dépasser les 45k€/an.

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus