Le marché de l’emploi a retrouvé depuis 2017 un dynamisme que la crise de 2008 avait largement impacté. Les recrutements de cadres sont notamment au plus haut et les perspectives de l’APEC restent bonnes pour l’année à venir. Par ailleurs, sous l’influence de la transformation numérique de l’économie, les métiers continuent de muter, les compétences d’évoluer et des difficultés de recrutement émergent. Le chargé de recrutement est alors un acteur clé pour garantir l’apport de talents aux entreprises.

Un marché porteur, une guerre des talents qui s’intensifie

Les besoins en recrutement sont élevés en France et certains secteurs et métiers se trouvent plus impactés que d’autres. 50,1% des projets de recrutement sont désormais jugés difficiles par les employeurs nationaux, contre 44,4% l’an dernier, selon le baromètre Besoins de main d’œuvre 2019 de Pôle Emploi
Pour de nombreuses entreprises, recruter de nouveaux collaborateurs IT est aujourd’hui un casse-tête tant la demande est élevée pour répondre aux enjeux actuels de transformation. Dans l’industrie et la construction, la pénurie porte principalement sur les profils d’ingénieurs et de techniciens. Les métiers techniques, essentiels dans un marché où production, qualité et recherche d’innovation sont les maîtres-mots, ont trop longtemps souffert d’une image peu attractive. Résultat : des besoins élevés et trop peu de candidats. Dans d’autres secteurs, les métiers tertiaires sont impactés : la guerre des talents se joue aujourd’hui également sur les profils de comptables et contrôleurs de gestion, ou encore sur certains métiers spécifiques de la banque et de la finance en réponse à de nouvelles réglementations. Les fonctions RH voient émerger de nouveaux métiers et une demande forte sur les postes de chargés de recrutement et de responsables de développement RH notamment, pour répondre aux enjeux d’acquisition et de rétention des talents.   

Le chargé de recrutement devient stratégique pour les entreprises

Dans un marché concurrentiel où les entreprises se doivent d’identifier et d’attirer les meilleurs talents en leur sein, le chargé de recrutement prend une dimension particulière. Il est en effet aux manettes pour trouver les potentiels dont l’entreprise a besoin pour se développer, garantir sa compétitivité et conquérir de nouvelles parts de marché. 
Sur ce poste, un diplômé de BAC+5 pourra prétendre à un salaire d’entrée de 28 à 32k€ bruts annuels. 
Selon la structure, le chargé de recrutement assurera la mise en ligne des offres d’emploi et annonces de recrutements, aura la charge du sourcing de candidats (notamment sur le web et les réseaux sociaux professionnels, mais aussi auprès d’écoles par exemple) et pourra assurer la réalisation d’entretiens d’embauche et leur suivi. Il a en outre un rôle de service client, faisant le lien auprès des opérationnels qu’il accompagne dans leurs recrutements. Par ailleurs, il pourra avoir à gérer la relation avec des cabinets de recrutement si l’organisation externalise une partie de ses besoins.
Au sein d’un cabinet spécialisé, le chargé de recrutement pourra ensuite évoluer vers le poste de Consultant en Recrutement et élargir le champ de ses missions avec une dimension plus commerciale, intervenant auprès d’entreprises clientes (prospection, négociation commerciale, gestion de portefeuille, …) et gérant ses projets de recrutement du sourcing des candidats à leur intégration dans l’entreprise.
Sous l’effet d’un marché en forte croissance, les recruteurs se trouvent en première ligne et s’imposent actuellement comme des acteurs majeurs de la fonction dans un contexte de guerre des talents. Résultat : le poste de chargé de recrutement lui-même devient pénurique !
Pour accompagner les entreprises dans leur développement, Page Personnel recrute des Chargés de Recrutement et Consultants en recrutement. Consultez notre page carrière et postulez en quelques clics pour rejoindre nos équipes !  
Vous cherchez un poste de chargé de recrutement ? Découvrez nos offres d’emploi.
Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus