Dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie pharmaceutique, être Ingénieur de production c’est exercer un métier de recherche. Sa mission principale consiste à manipuler des matières organiques pour en créer de nouvelles qui serviront à répondre aux enjeux sanitaires de demain. L’équipe de Page Personnel vous explique les caractéristiques de cette profession, la formation et les qualités et les compétences requises pour trouver un emploi. L’Ingénieur de production peut travailler dans différents secteurs d’activité comme l’aéronautique et la mécanique. Pour cette présentation du métier, nous avons choisi de cibler les technologies propres au domaine de la santé. 

Quelles sont les principales missions de l’Ingénieur de production ? 

Pour mettre en place un nouveau projet, l’Ingénieur de production fait un long travail de recherches aux côtés de son responsable, le directeur de production. Son objectif principal est de réaliser des transformations organiques pour créer des nouvelles matières à des fins chimiques, pharmaceutiques, mécaniques, aéronautiques ou agroalimentaires. Grâce à des appareils de mesure sophistiqués, il interprète des résultats et les diffuse par la publication d’articles dans des magazines spécialisés ou des publications professionnelles destinées aux entreprises du secteur. 

Dans le secteur de l’industrie de biotechnologies ou de pharmacologies, l’Ingénieur de production travaille dans le service Recherche et Développement.  

Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’il participe également à la mise en place de la chaîne de fabrication du produit de santé dans l’atelier, aux côtés d’autres ingénieurs et techniciens spécialisés en informatique et en mécanique. Il doit superviser la maintenance des machines, mais aussi assurer la formation et la sécurité des employés sur la chaîne de travail.   

Auprès des machines à l’atelier ou dans son bureau équipé d’outils informatiques, l’Ingénieur de production travaille avec maîtrise et organisation pour respecter les délais imposés par son responsable. 

Les secteurs de la biotechnologie connaissent un essor fulgurant depuis que de nombreuses startups françaises ont décidé d’investir dans les futurs enjeux sanitaires de demain. Dans les secteurs de la santé et de la cosmétique, les ingénieurs de production sont très recherchés. Dans les cabinets de recrutement, les offres d’emploi ne manquent pas et les jeunes techniciens ont toute leur chance de décrocher une alternance et un premier poste en tant qu’Ingénieur de production et d’intégrer une équipe de travail dans une PME (Petite et Moyenne Entreprise) ou une startup française. 

Quels formations et diplômes requis pour devenir Ingénieur de production ?

Pour devenir Ingénieur de production, les nouveaux bacheliers titulaires d’un Bac Scientifique doivent s’orienter vers un master en gestion de production, un diplôme d’ingénieur en gestion de production, génie des procédés, chimie, biologie ou pharmacie industrielle ou encore un diplôme d’État de docteur en pharmacie.  

Dans tous les cas, un niveau Bac +5 et un Master sont requis pour exercer ce métier dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie pharmaceutique en France. Certaines formations en école sont proposées en alternance. Cette option est très appréciée par les recruteurs. 

Après ces années d’étude passées en formation, le jeune diplômé peut se lancer à la recherche d’un premier emploi. Son activité professionnelle commence rapidement après la sortie de l’école car l’Ingénieur de production est un des métiers les plus recherchés par les recruteurs. L’ensemble des offres d’emploi en France sont disponibles sur le site Internet Page Personnel. 

Quel est le salaire de l’Ingénieur de production ?

La rémunération d’un Ingénieur de production dépend du secteur d’activité dans lequel il exerce, mais aussi de son niveau d’études et de la qualité de son parcours professionnel.  

Au début de sa carrière professionnelle, un Ingénieur de production perçoit un salaire situé entre 30 et 35K€ bruts annuels. Avec 5 à 15 ans d’expérience, il peut espérer toucher jusqu’à 50K€ bruts annuels.  

Quelles qualités et compétences nécessaires à ce métier ?

Dans le cadre des technologies, des biotechnologies et de l’industrie pharmaceutique, les organismes vivants ont parfois des réactions inattendues. Il est du devoir de l’Ingénieur de production de faire preuve d’une grande souplesse pour faire face à de mauvaises surprises. Avant d’obtenir un résultat concluant, l’Ingénieur de production doit passer de longues années à faire des recherches scientifiques. La patience est donc l’une des qualités indispensables à l’exercice de cette profession. Dans une entreprise, les équipes sont généralement pluridisciplinaires. L’ingénieur doit faire preuve de polyvalence pour tenir compte des travaux techniques et des activités informatiques menés par ses collègues de bureau et d’atelier. Perfectionniste, attentif et curieux, l’Ingénieur de production doit être capable de travailler en équipe et d’être attentif aux recherches de ses confrères. Le sens de l’organisation et le respect des délais sont deux autres des qualités à présenter au moment du recrutement.  

Côté savoir-faire et qualités techniques, la liste est longue pour ce technicien des produits de la santé. Grâce à ses cinq années d’études à l’école, en alternance ou non, il maîtrise de solides compétences en biologie et en chimie. Sa parfaite connaissance du corps humain lui permet de participer à la fabrication de médicaments et des produits de santé. Auprès du responsable de la fabrication, il doit être en mesure de définir la faisabilité et la rentabilité d’un projet, élaborer des propositions techniques et informatiques, définir les moyens et les méthodes à mettre en œuvre, identifier les contraintes ou encore réaliser des essais et des analyses pour interpréter les résultats.  

Dans l’atelier de fabrication, l’ingénieur doit assurer l’installation et la maintenance des machines, mais aussi la formation et la sécurité des techniciens. 

En définitive, l’Ingénieur de production est un technicien hautement qualifié à la fabrication de nouveaux produits de santé ou de médicaments. 

Articles les plus lus