Une entreprise de travail temporaire, aussi appelée agence d’intérim ou agence de placement, est une entreprise qui a pour mission de trouver des salariés intérimaires et de les embaucher, pour une durée limitée, afin de répondre à un ou des besoins au sein d’un entreprise cliente.

L’agence d’intérim peut être généraliste ou bien spécialisée ; elle se consacre alors à un ou des secteurs d’activité en particulier. C’est donc une relation tripartite qui se tisse entre cette agence de recrutement, les salariés embauchés mis sous contrat de mission et les entreprises clientes.

Comment fonctionne une agence d'intérim ?

Une agence d’intérim accompagne des entreprises qui recourent au travail par intérim pour répondre à un besoin temporaire de main d’oeuvre. Certaines des missions d’une entreprise privée de travail temporaire se rapprochent de celles de Pôle Emploi, acteur public de l’emploi. Elle doit en effet sélectionner et recruter des personnes qualifiées qui pourront répondre aux exigences des entreprises clientes. L’entreprise cliente transmet ses besoins ponctuels à l’agence d’intérim qui tente ensuite de trouver meilleurs candidats pour répondre à ces besoins. Cette dernière analyse les profils disponibles et évalue l’adéquation de leur formation, leurs compétences, techniques comme comportementales, avec les besoins de l’entreprise utilisatrice, afin de trouver le travailleur temporaire le plus adapté pour mener à bien la mission traitée.

Les spécificités d’un contrat intérim

Un contrat d’intérim offre de nombreux avantages aux employés comme aux entreprises clientes. Ce type de contrat a cependant quelques spécificités à respecter, vis-à-vis du Code du Travail et du secteur d’activité concerné.

Deux contrats en un 

Le contrat de travail temporaire se compose de deux contrats en un. 

Premièrement, un contrat de mise à disposition, signé entre l’agence d’intérim et l’entreprise cliente. Ce contrat mentionne la raison de la mission d’intérim, la nature de l’emploi proposé, les aptitudes et connaissances professionnelles demandées, la durée et le lieu de la mission, ainsi que les conditions de rémunération.

Deuxièmement, un contrat de mission, signé entre l’agence d’intérim et l’intérimaire. Ce contrat précise les qualifications professionnelles de l’intérimaire, le montant qu’il va percevoir (rémunération, prime de précarité, ...), la durée de la période d’essai, les conditions d’embauche de l’entreprise, ainsi que la caisse complémentaire proposée. 

Une période d’essai plus courte

Contrairement au contrat à durée déterminée (CDD), le contrat temporaire ou mission d’intérim dispose d’une période d'essai bien plus courte (sauf en cas d’accords particuliers) :

  • Pour une durée de mission inférieure à 1 mois, la période d’essai est de 2 jours. 
  • Pour une durée de mission comprise entre 1 et 2 mois, la période d’essai est de 3 jours. 
  • Pour une durée de mission de plus de 2 mois, la période d’essai est de 5 jour.

Par ailleurs, les termes d’un tel contrat de travail peuvent varier avant et pendant la mission. Cette dernière peut en effet être avancée ou reportée d’un à cinq jours, alors qu’un CDD, beaucoup moins flexible, ne peut être autant modifié.

Le contrat d’intérim, un contrat avantageux

Le contrat d’intérim peut se présenter comme un contrat bien plus avantageux que le CDD, pour tous les employés désirant réaliser des missions courtes comme longues (jusqu’à 18 mois), comme pour les entreprises qui bénéficient d’une plus grande flexibilité.

Un contrat avantageux pour les entreprises

Les entreprises françaises font de plus en plus appel à des cabinets d’intérim. Cela leur permet de bénéficier d’une plus grande flexibilité dans les contrats proposés et de ne pas gérer le processus de recrutement, délégué aux agences spécialisés. Un gain de temps, et dans certains cas, d’argent également, notamment lorsque l’expertise RH n’est pas disponible dans l’entreprise. 

Un contrat avantageux pour les salariés

L’intérim se présente comme une opportunité d’insertion professionnelle et un contrat avantageux pour les demandeurs d’emploi. Elle permet en effet de bénéficier plus aisément d’un accès à l’emploi, mais aussi d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles en vivant des expériences diverses, tout en développant ou entretenant leur réseau professionnel.

Par ailleurs, les intérimaires ont droit à une prime de précarité pour chaque mission, correspondant à au moins 10% du salaire total brut.

Outre l’avantage de la prime de précarité, le travail temporaire permet aux salariés d’avoir plus facilement accès au logement ou aux services de gardes d’enfants, de bénéficier d’une protection santé et de formations multiples, mais aussi de profiter des services proposés par l’entreprise.

Vous êtes à la recherche d'une nouvelle opportunité ?

Découvre toutes nos offres d'emploi en intérim.

Articles les plus lus