Vous vous apprêtez à faire passer des entretiens dans le cadre de votre processus de recrutement, à ce stade, vous avez donc été amené à rédiger un descriptif de poste et à parcourir les différents CV reçus. Mais avez-vous réfléchi à la façon dont vous pourriez optimiser cette étape, tant en termes d’efforts que de temps ?

Prérequis pour faire passer un entretien d'embauche

Conduire un entretien dans l’optique de trouver le meilleur candidat nécessite une préparation efficace. Avant l’entretien, relisez attentivement le CV du candidat afin de bien vous imprégner de son expérience et de ses compétences. Le candidat devra être capable d’évoquer son CV avec conviction, il le connaîtra donc sur le bout des doigts. De votre côté, vous devrez donc être à même de poser des questions pertinentes.

De la même manière que vous avez le pouvoir de décréter si le candidat sera retenu ou non à l’issue de l’entretien, le candidat est quant à lui libre de décider s’il souhaite travailler ou non pour votre entreprise. Par conséquent, la décision revient aux deux parties. La première impression doit donc être la bonne. Ayez en tête qu'aujourd'hui, le marché est particulièrement favorable aux candidats dans beaucoup de secteurs et que ceux-ci ont régulièrement le choix entre plusieurs offres d'emploi. Le ressenti avec le recruteur ainsi que la capacité à se projeter dans l'entreprise sont particulièrement importants. Selon notre dernière étude sur les processus de recrutement, 91% des candidats interrogés affirment d'ailleurs qu'ils souhaiteraient bénéficier d’une plus grande immersion dans la culture de l’entreprise (visite des locaux, rencontres de collaborateurs,…) au moment des entretiens. 

Accueillez le candidat agréablement, en lui serrant la main et en le regardant dans les yeux. Ces gestes sont particulièrement importants dans le cadre de l’entretien. Gardez à l’esprit que le candidat est sûrement nerveux mais cela ne veut pas pour autant signifier qu’il n’est pas préparé. Essayez de le mettre à l’aise en lui posant des questions sur le trajet pour venir ou en lui proposant un verre d’eau ou un café.

Comment mener un entretien de recrutement efficace ? 

Avant de commencer à poser des questions au candidat, vous pouvez commencer par lui expliquer le déroulement de l’entretien. Il aura ainsi une idée plus précise de la façon dont se déroulera l’échange et cela vous permettra de garder la main sur le processus. Commencez par vous présenter et enchaînez par une présentation de l’entreprise, de votre service, de votre rôle au sein de l’équipe et du poste à pourvoir.

Faites attention à la façon dont vous formulez vos questions. Des questions fermées seront un frein à la discussion car cela donnera lieu à des réponses laconiques. Préférez les questions ouvertes introduites par des termes tels que : qui, quoi, où, quand, pourquoi et comment. Vous pouvez également opter pour une autre technique qui consiste à reprendre une ligne du CV et à demander au candidat de développer ce point précis. Par exemple : «  Vous avez une solide expérience dans le management. Pouvez-vous nous en dire davantage à ce sujet ? ». Si vous choisissez cette méthode, vous serez sans doute amené à approfondir certaines questions afin d’obtenir les informations souhaitées.

4 techniques pour conduire un entretien d’embauche

1. L’entretien chronologique :

Interrogez le candidat sur son parcours, en commençant par la rubrique la plus ancienne du CV et en remontant jusqu’à la plus récente. Si vous cherchez à connaître les compétences développées par le candidat au fil du temps, cette méthode est sans doute la plus appropriée.

2. L’entretien axé sur les compétences :

Si le poste à pourvoir requiert des compétences spécifiques, il est alors sans doute préférable d’appliquer cette méthode. Déterminez les compétences nécessaires pour occuper le poste comme par exemple la créativité, le leadership, la ténacité et posez des questions au candidat en rapport avec ces qualités.

Cette approche vous intéresse ? Découvrez notre article Acteurs RH, dépassons les anciens schémas de recrutement

3. L’entretien axé sur le poste :

Si le poste à pourvoir est très spécifique, privilégiez les questions en lien direct avec le poste plutôt que les questions plus générales pour évaluer le potentiel du candidat. Cette méthode est également largement utilisée dans le cadre de recrutements pour des postes en CDD ou en intérim.

4. L’entretien sous forme de discussion informelle :

Cette méthode est généralement employée dans le cadre de recrutements temporaires mais certains recruteurs y ont recours pour des recrutements permanents également car elle permet de créer un lien avec le candidat plus rapidement. Veillez toutefois à ne pas renvoyer une mauvaise image du poste, du service ou de l’entreprise.

Comment conclure un entretien ? 

Une fois que vous aurez recueilli toutes les informations dont vous aurez besoin, laissez la possibilité au candidat de poser des questions. Vous aurez ainsi l’opportunité d’aborder à nouveau les avantages du poste et cela vous permettra de sonder son degré de motivation. C’est également le moment de lui demander la durée de son préavis. Nous vous recommandons de ne pas formuler de proposition dès la fin de l’entretien, il est préférable de prendre le temps de la réflexion pour confirmer ou infirmer votre choix.

Vous cherchez à agrandir votre équipe ?

Nos consultants spécialisés vous conseillent et vous accompagnent tout au long du processus de recrutement. Contactez-nous !  

Articles les plus lus