Si le CV vous permet d’avoir un premier aperçu des compétences et de l’expérience du candidat, l’entretien permet quant à lui d’évaluer les compétences interpersonnelles et de mesurer l’adéquation entre le profil du candidat et le poste.

Si le candidat paraît trop nerveux, cela pourrait jouer en sa défaveur et une certaine gêne pourrait s’installer. Le recruteur essaie généralement d’instaurer un climat de confiance et, à cet effet, de mettre à l’aise les candidats afin de faciliter l’échange et d’obtenir un résultat positif.

Si vous êtes amené à faire passer un entretien à un candidat prochainement, voici six conseils qui pourront vous être utiles : 

1. Réfléchir au lieu de l’entretien

La salle dans laquelle le candidat passera son entretien lui donnera un aperçu des locaux de l’entreprise. Si vous souhaitez par exemple donner au candidat un aperçu informel de votre culture d’entreprise, vous opterez plutôt pour un coin paisible de la cafétéria ou de la salle de pause. Gardez cependant à l’esprit qu’un entretien ne pourra se dérouler convenablement dans un endroit public bruyant car le recruteur comme le candidat pourraient être distraits par l’agitation aux alentours.

2. Se présenter

Vous avez sans doute déjà indiqué au candidat, au téléphone ou par e-mail, les interlocuteurs qui seront présents lors de l’entretien. Il convient désormais d’expliquer un peu plus en détails votre rôle dans l’entreprise ainsi que celui des différentes personnes présentes. Le candidat saura ainsi exactement à qui il s’adresse et connaîtra la raison de la présence de chacun de ses interlocuteurs. Procéder de la sorte présente deux avantages : c’est l’occasion de présenter l’entreprise de façon plus exhaustive et l’entretien prend alors la forme d’une discussion plutôt que d’un interrogatoire.

3. Adopter une attitude ouverte et chaleureuse

Les recruteurs se montrent parfois distants dans leur façon de présenter l’entreprise. Vous pouvez faire preuve de professionnalisme tout en étant chaleureux, l’un n’empêche pas l’autre, au contraire, plus vous serez ouvert et plus le candidat sera à l’aise. Accueillez-le avec le sourire et proposez-lui un verre d’eau ou un café.

4. Encourager le candidat

Abuser de votre position de force pour déstabiliser le candidat ne sera en rien constructif, vous apprendrez bien plus de ses réponses calmes et réfléchies que de réponses formulées sous le coup du stress. Il sera plus enclin à parler librement si vous l’encouragez et qu’il se sent écouté. Préparez l’entretien en amont, vous pourrez ainsi vous faire une meilleure idée de son expérience et aurez des questions pertinentes à lui poser le moment venu.

5. S’exprimer clairement

Posez vos questions de façon claire et une seule à la fois. Si vous formulez une question mais qu’aucune réponse ne suit, essayez de tourner votre question différemment ou d’expliquer votre pensée. Faites également attention aux termes que vous employez : si vous avez l’habitude d’utiliser des expressions propres au jargon de l’entreprise, le candidat pourrait ne pas toutes les saisir.

6. Soigner la fin de l’entretien

Il arrive que le candidat paraisse stressé, même une fois l’entretien terminé. Si l’entretien s’est bien déroulé, vous pouvez lui faire faire le tour des bureaux et l’informer sur les prochaines étapes du processus de recrutement.

Pour plus de conseils sur comment mener efficacement un entretien et sur le recrutement, n’hésitez pas à consulter la rubrique Espace Employeur du site Page Personnel.

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus