Pour de nombreux employés, la fin d’année est une période de forte activité, néanmoins  attendue. Attendue parce que changement d’année rime parfois avec promotion et évolution de carrière. Mais que faire lorsque l’on n’obtient pas la promotion espérée ?

Avant tout il vous faut demander un retour objectif de votre hiérarchie. N’avez-vous pas eu de promotion parce qu’il n’y avait pas de poste disponible ? Parce qu’il y avait plus compétent que vous sur le poste convoité, plus ancien peut-être ? Est-ce une question de budget ou vos résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances de votre manager ?

Lorsque vous connaissez les raisons objectives de votre «non-promotion », vous pouvez réagir :

Évolution difficile car pas de poste disponible

Dans ce cas, assurez-vous que des opportunités pourront s’offrir à vous à court terme. Il est très important de se positionner en argumentant. Indiquez à votre manager votre intérêt et expliquez-lui pourquoi, selon vous, vous êtes le candidat idéal pour le poste. Mettez en avant vos qualités, des compétences spécifiques, votre bonne connaissance de l’entreprise aussi.

Il y avait un candidat plus compétent / plus ancien

Cela signifie que ça n’est que partie remise. Mais dans un tel cas, il est bon de discuter de vos axes de progression. Quelles sont les conditions requises pour accéder à l’échelon supérieur ou à un autre poste ? Avez-vous des besoins de formation ?

 Les budgets sont gelés…

Est-ce que cela suppose que si le budget le permettait vous seriez nommé ? Si oui, y aura t-il prochainement un budget permettant votre nomination ? Voici les questions à se poser lorsqu’une telle explication est avancée. Dans la mesure du possible, faites formaliser les promesses qui vous sont faites par écrit.

Vos résultats ne sont pas à la hauteur des espérances de votre manager

Dans ce cas, demandez à votre manager de vous fixer des objectifs précis à atteindre pour progresser et décrocher le job du dessus. Faites en sorte qu’il s’engage. S’il ne le fait pas, cela peut être un signe… Il ne sera pas forcément votre allié pour aller plus loin.

Si après analyse de la situation vous estimez que votre promotion n’est qu’une question de temps, ne vous posez pas trop de questions. Appliquez les conseils, demandez un suivi et soyez acteur de votre promotion. Si en revanche vous pouvez estimer que cette promotion ne verra pas le jour, pesez le pour le contre et essayer de décrocher ailleurs ce que vous ne pensez pas pouvoir décrocher chez votre actuel employeur. Mais attention, l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs ….

Note : de plus en plus d’entreprises ont recours aux entretiens annuels d’évaluation, mais cette pratique n’est à l’heure actuelle pas généralisée. Il s’agit pourtant d’une bonne occasion pour faire connaître vos souhaits d’évolution de carrière !

Articles les plus lus